14 lieux incontournables à visiter à Auvers-sur-Oise

Comme nous l’avons vu dans l’article sur l’histoire d’Auvers-Sur-Oise sans entrer dans les détails, la ville a traversé le temps, les guerres, les luttes de propriété et a été marquée par de nombreux événements. La commune bénéficie ainsi de sites particulièrement riches et chargés d’histoire. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que la commune peut être fière d’abriter sur son territoire, entre autres,  pas moins de 8 monuments historiques, trois d’entre eux étant classés.

Voici quelques lieux qui valent le détour :

  • Le château d’Auvers, construit en 1633 par un banquier italien, agrandi deux siècles plus tard et dont les jardins, absolument splendides, accueillent de nombreuses manifestations.
  • L’Église Notre Dame de L’assomption, peinte par Van Gogh. Sa construction a débuté au XIIe siècle et s’est terminée au XIIIe. Elle subira naturellement des modifications et nouvelles constructions tout au long des siècles.
  • Les ruines de la chapelle Saint Nicolas du Valhermeil, dont l’édification date du XIIIe siècle.
  • L’ancienne porte de la ferme de Montmaur, en face de l’entrée de l’office du tourisme.
  • Le pont de la rue Daubigny, qui date du XIIe siècle
  • La porte Crénélée qui date du XVIIe, derrière l’office du tourisme
  • L’auberge Ravoux qui a accueilli Vincent Van Gogh jusqu’à son décès. On peut y déjeuner et visiter le musée privé
  • La maison du docteur Gachet qui a suivi et soigné Van Gogh (qui a peint de nombreuses fois la demeure. Elle appartient aujourd’hui au conseil général et on peut la visiter
  • La Maison-Atelier Daubigny : construite en 1861 dont l’intérieur a été peint par le peintre et ses amis
  • Le Musée Daubigny, situé dans le manoir des Colombières (XVIIe) qui accueille aussi l’office du tourisme
  • Le musée de l’Absinthe qui retrace l’histoire de cette boisson interdite
  • La croix de Montcel en pierre, datant du XIIIe
  • La tour du Montcel qui date du XIII ou XIVe siècle
  • La maison du pendu, peinte par Paul Cézanne en 1873 où aucun pendu n’a jamais été retrouvé

Et bien d’autres endroits encore, que vous aurez peut-être aperçus sur des toiles célèbres.

Laisser un commentaire